L'histoire du salon

La salon de A à Z


Sa naissance

L’idée du salon a été initiée par le CEME, désireux de se faire connaître du grand public en créant un événement différent de ceux qu'il a l'habitude d'accueillir depuis 16 ans dans ses murs. 
Congrès, séminaires, réunions professionnelles et fêtes privées constituent, depuis sa création, l'essentiel des activités organisées au CEME. 

A l'automne 2014, l’ASBL a décidé de devenir l’organisateur de son propre événement: le recyclage des déchets a été retenu comme thème central d'un nouveau salon à mettre sur pied.

Premiers pas

L’équipe du CEME s’est d'abord mise à la recherche de partenaires, spécialistes du secteur des déchets et de leur valorisation.
Le CPAS et l’EFT Trans’form se sont rapidement montrés intéressés, mais aussi la Ville de Charleroi via l’échevinat de l’Ecologie urbaine, L’ICDI, la Ressourcerie du Val de Sambre, Espace citoyen Dampremy et la Maison pour Associations. 
Au fil des rencontres, le thème de l'upcycling s'est imposé comme un créneau porteur et rapidement, un réseau de créateurs s'est fédéré autour de l'initiative pour proposer au public une palette de réalisations.
Le 3 mai 2015, RECUP'DATE ouvrait ses portes... Au terme de cette unique première journée, le bilan affichait quelque 1300 visiteurs. Une réussite!

2e édition: weekend des 30 avril et 1er mai 2016

La décision de reconduire l'initiative en 2016 allait presque de soi.
Le choix du WE du 1er mai a été posé pour permettre à l’événement de s’inscrire, comme en 2015, dans le programme de la semaine « Fête de la Récup », organisée par le Réseau Ressources (du 23 avril au 1er mai 2016).

Le réemploi, l’upcycling, le nom « RECUP’DATE »

Ni trop grand, ni tout petit, le salon continue d'explorer une niche particulière dans le monde de la récupération. A côté des grandes filières industrielles, des campagnes de collecte, le thème de l’UPCYCLING ouvre une foule de perspectives.
Ce terme anglo-saxon désigne l’ensemble des procédés par lesquels on transforme un déchet ou un produit en apparence inutile en un nouveau matériau ou produit de qualité ou d'utilité supérieure. C’est l’art du réemploi et de la réutilisation d’objets et de matériaux usagés pour la création de nouveaux objets ou produits.
Le nom « RECUP’DATE » regroupe les notions de récupération et d’update, autre terme anglais qui désigne la réactualisation d’un produit, d’un programme.

Enfin, RECUP’DATE se positionne comme le rendez-vous de la récup à Charleroi, avec un visuel qui revendique son appartenance carolo, via l'intégration du logo de Charleroi dans celui du salon.

Que retenir de tout ça ?

L’upcycling, c’est l’art de récupérer des objets prêts à être jetés pour les réutiliser comme matière première et les transformer en nouveaux objets…
Le samedi 30 avril et dimanche 1er mai, le CEME et ses partenaires (les mêmes que l'an dernier auxquels d'ajoutent, pour 2016, VivaCité et Télésambre) proposent un weekend amusant et divertissant pour découvrir plus de 50 artisans créateurs et associations, passionnés de récup et d'upcycling.
Ce sera l’occasion de voir, apprendre des techniques de recyclage, de participer à des ateliers mais aussi de faire quelques emplettes à une semaine de la fête des mères. 
L’événement est ouvert à tous.

RECUP’DATE se déroulera au CEME (147 rue des Français – 6020 Dampremy) le samedi 30 avril de 11h00 à 20h00 et le dimanche 1er mai de 10h00 à 18h00.

Entrée gratuite !  

--> Plus d'infos

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire